Les chroniqueuses MMM vous proposent une sélection de bonnes adresses montréalaises: mode, beauté, bouffe, déco, culture...

Léonce et Léna

20 septembre 2014 , In: Non classé
0

Leonce_Lena3_X800

Léonce et Léna


Ce fut un privilège pour l’équipe d’MMM d’assister au retour de Léonce et Léna pour la saison 2014-2015 des Grands Ballets. Les danseurs ont enfilé leurs chaussons et ont présenté, sur la pointe des pieds, la comédie satirique de l’écrivain allemand, Georg Büchner. Chorégraphié par Christian Spuck, son adaptation de la pièce fut créée en 2008 pour le Aalto Ballet Theater Essen, en Allemagne et fit son chemin jusqu’au Théâtre Maisonneuve en 2010.

Après une introduction symphonique, s’amorce l’histoire d’amour entre Léonce, interprété par Hervé Courtain, et Léna, interprété par Christie Partelow, Léonce, le prince du royaume Popo est habité d’un profond ennui. Léna, la princesse du royaume Pipi, quand à elle, est assommée devant l’absurdité du monde. Devant la pression, chacun décide de s’enfuir de leur royaume respectif afin d’esquiver un mariage déjà arrangé. Leurs chemins se croisent et ils finiront par tisser un lien d’amour plus fort que les coutumes de leur couronne et ensemble, ils tenteront de concrétiser leur union.

Christian Spuck, a imaginé, avec justesse, comment dépeindre cette comédie politico-satirique du XIXe siècle grâce à un langage chorégraphique distrayant et moderne. Des mouvements fantasques, des grimaces et de l’autodérision, le tout dans un esthétisme et une technique sans équivoque, voilà ce que nous offre le chorégraphe allemand! Les bouffonneries du prêtre et du roi Peter, incarné par Marcin Kaczorowski – personnage qui vol définitivement la vedette –, les maladresses des dirigeants et des valets et la maîtresse ingénue font également de jolies références à la commedia dell’arte.

Emma Ryott, celle à qui l’on doit les costumes, aux teintes d’automnes, qui semblent suivre et j’irais jusqu’à dire étendre les mouvements des danseurs est également la scénographe de ce ballet. Un décor épuré dont la pièce principale est un mur pivotant se transforme, d’un acte à un autre, en palais ou en jardin.
L’orchestre, coordonné par Florian Ziemen, nous fait valser sur des mélodies viennoises, parfois dramatiques et laisse, par moment, sa place à l’électro ou au «Dream a little dream of me» que crache la petite radio inséparable de Léonce. Une approche bien différente musicale du ballet qui, d’un point de vue personnel, m’a conquise.
Une comédie rafraichissante, qui nous colle un sourire aux lèvres pendant une heure et quarante minutes! Malgré les atouts que Léonce et Léna possède pour plaire à son public, ce n’est tout de même pas à la hauteur de mon ballet favoris: La lanterne rouge! Rien n’enlève, tout de même, la grâce de la chorégraphie ou le moon-walk du roi, et je le confirme, Léonce et Léna est le must de la rentrée!

Léonce & Léna est présenté au théâtre Maisonneuve, du 18 au 27 septembre 2014.anais-martin
Leonce_Lena4_X800*Crédit Photo: Richard Champagne pour Les Grands Ballets Canadiens


Grands Ballets Canadiens
175 Rue Sainte-Catherine Ouest
514-842-2112
grandsballets.com

Agrandir le plan

 

 

facebook-profile-picture

Florence

Florence est la fondatrice de MMM. Amoureuse du Québec depuis sa plus tendre enfance et Montréalaise d'adoption depuis 10 ans, elle raffole d'Opéra, aime manger, courir dans le Mont-Royal, arpenter les allées du marché Jean-Talon, faire la fête et rire.

Laisser un commentaire

Soyez le premier à laisser un commentaire

Bienvenue les MMM girls sur le site de référence des bonnes adresses et des bons plans à Montréal! Si vous voulez en savoir plus sur MMM, cliquez ici!

InstagraMMM