Les chroniqueuses MMM vous proposent une sélection de bonnes adresses montréalaises: mode, beauté, bouffe, déco, culture...

Ce samedi 22 avril, c’est le jour de la Terre

21 avril 2017 , In: Culture, Kitty
0

Ce samedi 22 avril, c’est le jour de la Terre. Comme on annonce (encore!) de la pluie, et comme la saison des déménagements approche à grands pas, pourquoi ne pas en profiter pour faire le grand ménage du printemps, tout en posant les bons gestes pour l’environnement:

Ménage de la garde-robe…

Perso j’applique une règle simple mais draconienne: « Si tu ne l’a pas porté, regardé ou touché dans la dernière année il est temps de t’en départir ». Mais s’en départir ne veut pas dire jeter. La meilleure façon de ne pas trop pleurer sur cette si belle robe cocktail qui ne nous fait plus est de savoir qu’elle rendra une autre heureuse! Alors on fait quoi avec nos vêtements?

Avec nos plus beaux morceaux on organise un Switch and bitch. On invite nos amiEs – triées sur le volet selon leurs goûts vestimentaires 😉 – pour un verre et quelques bouchées à la maison. Ici pas de BYOB ou de potluck mais chacunE doit amener quelques fringues. Puis on magazine dans le confort de notre salon, tout en donnant une deuxième vie à nos morceaux (jadis) préférés.

On va ensuite porter les vêtements plus usés ou qui n’ont pas trouvé preneurEs à la friperie, à l’Armée du Salut ou au Renaissance. Ce n’est pas parce que ça ne plait plus dans notre cercle que ça ne fera pas le bonheur… ou le déguisement de quelqu’unE d’autre!

Finalement, avec les cotons ouatés on fait des guenilles et on va porter la balance dans un organisme qui fait la récupération de tissus. Pour trouver l’organisme le plus près, on visite le site de RECYC-QUÉBEC.

Ménage du garage / placard

Vieilles piles, galons de peinture qui datent de notre déménagement il y a trois ans, vieux cellulaires (Hello indestructible Nokia 3310!)… Bien souvent ces choses accumulent la poussière dans le placard jusqu’au jour où on en a bien marre. Mais on fait quoi avec?

Vous pouvez rapporter vos vieux gallons de peinture, teintures et autres à de nombreux points de dépôt grâce au programme Éco-Peinture.

Pour les vieilles piles et batteries, déposez-les dans les bacs qui se situent dans certaines pharmacies, épiceries et magasins d’électroniques. Consultez le site du programme Appel à recycler pour plus de détails et connaître le point de dépôt le plus près.

Pour toute autre matière ou objet dont vous ne savez que faire, consultez le moteur de recherche qui se trouve sur le site de RECYC-QUÉBEC.

Ménage de la pharmacie

La plupart des produits de maquillage ont une durée de vie de 1 à 3 ans. Si vous devez jeter vos restes de produit cosmétique – par exemple parce que la date de péremption est dépassée – il est préférable d’en jeter le contenu à la poubelle mais de rincer le contenant – qu’il soit en verre ou en plastique – et de le mettre à la récup.

Les aérosols (fixatif, mousse à raser, etc.) vont aussi à la récup, comme tout emballage en aluminium ou métal.

Quand on renfloue notre pharmacie, on garde en tête que le meilleur déchet est celui qu’on ne produit pas! Les épiceries zéro déchets, comme LOCO dans Villeray et Vrac & Bocaux dans Petite Patrie offrent des produits corporels (shampoing, gel douche, dentifrice, etc.) en vrac. Informez-vous également auprès de votre salon de coiffure : certains offrent un rabais si on ramène nos bouteilles vides afin de les faire remplir. C’est le cas d’Oblic Villeray, qui m’a mis la puce à l’oreille!

Pour le maquillage, un peu moins pratique en vrac, on se tourne vers des entreprises comme B Kind qui produisent des cosmétiques sans cruauté et non nocives pour l’environnement.

Quant aux médicaments périmés, il est fortement déconseillé de les vider dans les toilettes afin d’éviter de contaminer l’environnement. La méthode la plus sûre est de les rapporter à votre pharmacie. Elle est tenue de les reprendre et de s’occuper de leur destruction.

Pour tout faire briller

Pour tout nettoyer tout en étant vert, ce ne sont pas les options qui manquent!

Comme on le disait, les épiceries Zéro déchet offrent plusieurs produits tels que le savon à vaisselle ou le détersif à lessive bio et en vrac.

C’est le cas également des boutiques Lemieux – nombreuses à Montréal et partout au Québec – qui offrent des produits nettoyants faits au Québec, écologiques et en vrac! De plus Lemieux offrent de nombreux produits sans parfum, idéal pour les personnes hypersensibles.

Finalement, avec un peu de motivation on peut même faire ses propres produits nettoyants! Les adeptes du DIY pourront consulter le guide « Nettoyons écolo » réalisé par Option consommateur qui contient une foule de recettes pour un nettoyage du printemps qui fera honneur au Jour de la Terre!

facebook-profile-picture

Kitty

Moi c’est Kitty. J’aime tout ce qui touche aux médias, aux technologies de l’information et à la communication. Même si je suis toujours sortie, que j’aime découvrir le dernier endroit branché et rencontrer de nouvelles personnes, j’ai aussi un côté introvertie. Pour recharger mes batteries, j’aime courir, seule avec ma musique, apprendre la programmation informatique et lire collée avec mes chats.

Laisser un commentaire

    • Jauffret
    • 22 avril 2017
    Répondre

    Belles résolutions écologiques !

Bienvenue les MMM girls sur le site de référence des bonnes adresses et des bons plans à Montréal! Si vous voulez en savoir plus sur MMM, cliquez ici!

InstagraMMM